c                                                                

                                                              - Publication n° XXXIV : sommaire-publication-2021.pdf (54.77 Ko)

                                                             -  Programme-complété-2022.doc (177.5 Ko)

                                                             - Prochaines dates:  du 3 au10 octobre, JORDANIE

                                                            -  Jeudi après-midi 20 octobre Asnières sur Vègre et  abbatiale de Solesmes

                                                                                  Asnieres-20-octobre-2022.pdf (302.24 Ko)

 

                                                                              

 

                                                                                               

Clichés de Madeleine de Sinéty au musée de Bretagne

     Exposition du Musée de Bretagen " Un village" prolongée jusqu'au 28 août 2022

      Poilley la vie d'une bourgade du pays de Fougères dans les années 1970, sous l'objectif de  Madeleine de Sinéty

TelechargementTéléchargement (45.99 Ko)

 Lire l'article illustré  de Mme Claire Guillot dans Le Monde-magazine 20-11-2020
 Dans le,village breton de Poilley les moissons du temps de Madeleine   de  Sinety

https://www.lemonde.fr/m-le-mag/article/2020/11/26/dans-le-village-breton-de-poilley-les-moissons-du-temps-de-madeleine-de-sinety_6061159_4500055.html

 

EN IMAGES

De 1972 à 1982, la photographe, disparue en 2011, a partagé la vie de familles d’agriculteurs d’une bourgade d’Ile-et-Vilaine. Aux champs, à la ferme, à la fête du village… Ses images tendres chroniquent un monde rural à l’orée d’une modernisation radicale.

La vie est dure à Poilley dans les années 1970. Dans ce petit village au nord de Rennes, les travaux de la ferme s’enchaînent comme les saisons. Les plus petits comme les plus vieux sont mis à contribution : il faut faire les foins, traire les vaches, repiquer les betteraves, serrer les fagots, ramasser les pommes… La vie est dure, mais on s’entraide. Et on s’y amuse aussi follement, entre les soirées crêpes, les bals du village et, surtout, l’enfance à ciel ouvert, au milieu de la nature et des animaux.

La vie ordinaire de ce petit village a pris un relief exceptionnel grâce au regard d’une photographe, Madeleine de Sinéty, à l’étonnante histoire. Aristocrate, graphiste mariée à un fonctionnaire de l’Unesco, elle arrive à Poilley par hasard, en 1972, alors qu’elle rentre de vacances pour rejoindre Paris. Tombée amoureuse du lieu et surtout de ses habitants, elle va s’y installer et y vivre dix ans, participant à la vie collective, aux veillées, aux moissons comme aux mariages.

Suite: lien

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont clôturés